• Bullet for my Valentine - Scream, Aim, Fire

     
    Nous ne l'avons pas attendu si longtemps que cela, mais toujours est-il qu'il a fini par sortir, ce deuxième opus des Gallois de Bullet for my Valentine.
     
    En fait, je n'arrive pas à dire si j'aime cet album ou si je le déteste. Il comporte pas mal d'innovations, c'est un fait, mais il souffre également de lacunes impardonnables pour un groupe qui a la prétention de faire du Heavy Metal. Pourtant j'ai vraiment au envie de croire que cet album était génial à l'écoute des deux premières chansons. Dans Scream, Aim, Fire et Eye of the Storm, Matt laisse tomber ses alternances gueulantes / chant clair pour un chant plus orienté Trash Metal qui m'a, non sans émotion, fait repenser au chant de James Hetfield de Metallica, à un point tel que j'ai vérifié qu'il n'y avait pas eu une erreur du style mauvais disque dans la boîte...
     
    ça commençait si bien, alors pourquoi nous trahir dès la troisième chanson ?

    Hearts burst into Fire, qui fait suite à ses deux tueries, fait en effet pâle figure... Je n'ai rien contre les ballades, mais là, en termes de qualités, on est à des années-lumière de Nothing else matters (Metallica), My Girl (Nirvana), Still loving you (Scorpions) ou encore Forever yours (Nightwish). Là on a juste droit à.. de la soupe qui pourrait passer sur des radios visant un  public de pré-adolescents peu regardants quant à la qualité de la musique qu'ils écoutent... J'ai l'impression d'écouter du Blink 182 ou pire, du Simple Plan... Bon y a bien Jay, le bassiste, qui pousse une gueulante dans les dernières secondes, mais bon, pas de quoi s'extasier...

    Par la suite le groupe remonte le niveau en revenant à ses premières amours, à savoir un metalcore un peu plus trash que dans le premier album, tout en restant licoreusement mélodique.

    On ne peut donc pas vraiment affirmer que cet album tient toutes ses promesses, même s'il est loin d'être mauvais. Mais pourquoi fallait-il qu'ils concluent ce second album avec une bouse comme Forever and Always ?

    Un bilan mitigé donc, en espérant qu'ils n'opèreront un revirement radical de style dans leur troisième album qui les relèguera alors au rang peu enviable de daube commerciale (qui a dit Linkin Park ?)

    Un petit extrait juste pour dire :


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :