• Stupeur et Tremblements, délocalisé à Bruxelles

     

    ça vous est déjà arrivé de commencer un novueau boulot dans une nouvelle entreprise et de vous demander :"Mais qu'est-ce que je fous là ?"

    Vous venez d'arriver, on vous explique rapidement ce que vous devez faire, puis on vous plante dans un bureau sans rien vous dire. Du coup vous ne savez pas vraiment par où commencer, quelle est la méthode de travail la plus adéquate pour vous rendre réellement utile aux yeux de la personne qui a demandé votre aide histoire de mériter votre salaire ? Pour ne rien arranger vous vous retrouvez à être payé pour exécuter un travail qui n'a aucun rapport avec les études que vous avez suivies...

    Bref vous comprenez ce qu'a pu ressentir Amélie Nothomb durant la période de sa vie qu'elle relate dans son roman Stupeur et Tremblements (que je conseille fortement si vous voulez vous marrer ou vous laisser effrayer - au choix - par les codes particulièrement rigoureux qui sont en vigueur dans les entreprises Japonaises).

    C'est à peu près ce que j'ai vécu au tout début de mon présent contrat. La grosse différence, c'est que je ne travaille pas au Japon, mais en Belgique (mais c'est le pays d'Amélie Nothomb donc ça a un rapport... non ? ) Pour faire simple, tout au long de ma scolarité j'ai obtenu d'excellents résultats en Français, en histoire-géo et en langues vivantes, mais je rejetais les sciences (SVT, physique-chimie et maths) de tout mon être. Les chiffres étaient pour moi une horreur à placer au même niveau que la peste noire, la gangrène ou pire encore, un album de Tokio Poubelle (ceci dits il paraît qu'ils sont sur le point de se casser la gueule, puissent-ils rendre un immense service à la musique en confirmant).

    Basiquement, mon travail consiste à vérifier les factures de mon entreprise en comparant les prix indiqués sur les bons de commande, et ceux indiqués sur les bons de livraison ajoutés par les fournisseurs, histoire de m'assurer que mon employeur ne s'est pas fait profondément entuber.

    Je passe 7,5 heures par jour à compter des factures, je vois des chiffres partout
    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!

    Non sérieusement c'est un véritable cauchemar, heureusement que l'entreprise en question s'avère être une DG de la Commission Européenne et que par conséquent ça paye bien...

    Heureusement surtout que je suis un peu moins anarithmétique qu'Amélie Nothomb, sinon j'aurais déjà été viré...

    Bon c'est la fin de ma pause-déjeuner depuis sept minutes, je dois y retourner TT____TT

    Shiranui, en différé de son bureau de la tour Madou


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :